Peindre de la toile de verre, ingrain ou de l’intissé

Peindre de la toile de verre

Plus coûteuse mais plus facile à poser et de meilleure qualité que le papier peint, la toile de verre permet de masquer les imperfections et se décline en plusieurs aspects (lisse, chevron, maille…). Très solide et résistant, la toile de verre se décline en une multitude de motifs, ce qui permet de choisir l'aspect final de son mur. 

  • Si votre toile de verre est ancienne, vous devrez commencer par la nettoyer (à l’aide d’une éponge humide, mais pas mouillée). Si vous venez de la poser, cette étape peut être occultée.
  • Avant de pouvoir la peindre, il faut bien entendu qu’elle soit parfaitement sèche. Vous devrez ensuite masquer les zones délicates pour éviter les coups de pinceau maladroits et les taches qui endommageraient les plinthes et le plafond.
  • Avant la mise en peinture, il est préférable, voir indispensable, de poser une sous-couche universelle.
  • Il est conseillé d’appliquer deux couches de peinture (Pod’mat ou Pod’velours) en respectant le temps de séchage entre les deux. Une fois que vous avez posé la seconde couche, enlevez tout de suite le ruban de masquage pour éviter les traces. Vous avez maintenant terminé et il ne vous reste plus qu’à profiter de votre nouvelle pièce.

Peindre de l'intissé

Le papier peint intissé, généralement plus épais que les revêtements classiques, se compose principalement de polyester et de cellulose. Il est particulièrement utile pour recouvrir les fissures et imperfections.

  • Quelle que soit la qualité de votre intissé, il est primordial de toujours utiliser une primaire. Cela vous permet non-seulement d'obtenir un résultat égal et lisse, mais également de faciliter la mise en place de votre couche de finition.
  • Le papier intissé peut, dans certains cas, laisser une légère rugosité sur la surface après la couche de primaire. Dans ce cas, il est possible de poncer très légèrement votre mur afin d'éliminer les résidus de fibre. Vous obtiendrez ainsi un résultat plus lisse.
  • L'intissé possède une qualité particulièrement plaisante : il est facile à repeindre. Commencez par une couche de fond, puis sortez votre nouvelle teinte de peinture murale. Et c'est tout !

Peindre de l'ingrain

L'ingrain, papier écologique et naturel, est principalement composé de fibres de bois. Son apparence soignée et ses différents grammages en font un papier peint relativement facile à peindre.

  • Pensez à graisser avant la mise en peinture, l'ingrain est généralement plus difficile à travailler que l'intissé.
  • Utilisez un rouleau à poils "mi-longs", les accessoire à poils cours pourront laisser des traces.
  • L'ingrain nécessite de passer 2 à 3 couches de peintures pour obtenir un rendu parfaitement uniforme.
Devenir distributeur Foire Aux Questions Contact Voir nos couleurs